Le blog CCI Nord Isère

Le blog CCI Nord Isère

14/06/2018 - Financement de l’innovation : quelles options s’offrent à vous ?

Facteur de compétitivité et de création de valeur, l’innovation est un axe stratégique pour les entreprises. Quels dispositifs existent aujourd’hui pour accompagner les entreprises ?

Les entreprises peuvent tout d’abord financer leurs investissements d’innovation en fonds propres. Elles peuvent aussi faire appel aux financements participatifs. Bien que les montants restent marginaux, ils sont toutefois en croissance. Ce mode de financement alternatif a deux particularités. Premièrement, les projets financés font appel à des particuliers, qui contribuent grâce à leur épargne. Deuxièmement, l’accès se fait exclusivement à partir d’une plateforme en ligne.

Les entreprises peuvent aussi, et ce sont les financeurs principaux, faire appel aux différents dispositifs mis en place par l’Etat et les régions.

La banque publique d'investissement, Bpifrance, est devenue l'acteur central du financement de l'innovation pour les PME, qu'il s'agisse d'un nouveau produit, procédé, service ou mode de commercialisation. Les services proposés passent par des aides directes à l'innovation, des financements bancaires ou encore une orientation personnalisée.

Au niveau national, le Crédit d'impôt Recherche (CIR) est une aide fiscale destinée à encourager les efforts des entreprises en matière de R&D. Il s'agit d'une réduction d'impôt calculée en fonction des dépenses de R&D de l'entreprise. Si le montant du CIR est supérieur à l'impôt dû par l'entreprise, celle-ci peut mobiliser sa créance sur l'État.

Le Crédit d'impôt Innovation (CII) est un dispositif instauré par la loi de finances 2013 qui complète le crédit d'impôt recherche (CIR) avec l'objectif de soutenir les PME qui engagent des dépenses spécifiques pour innover. Les dépenses concernées par le CII sont la conception de prototypes de nouveaux produits ou d'installations pilote de nouveaux produits.

Le statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI) permet de bénéficier d'une réduction de fiscalité et des charges sociales relatives aux emplois d'ingénieurs et de chercheurs. 

Les Conseillers Innovation des Chambres de Commerce et d’Industrie peuvent vous accompagner. Ils sensibilisent les PME aux enjeux de l'innovation, les informent sur les aides, les dispositifs et les réseaux d'appui. Ils identifient les projets innovants et recherchent des partenaires. Avec une moyenne de 4.000 projets accompagnés par an, ils aident les PME à passer « de l'idée au marché ». 

Pour découvrir tous les dispositifs d’aides à l’innovation, participez à la Journée de l’Innovation le 27 juin


 

05/06/2018 - Insufflez un esprit innovant à votre entreprise

JDI_2018

D’une entreprise à une autre, l’innovation varie considérablement, tout en restant incontournable. Conduire une politique d’innovation, c’est mobiliser l’ensemble des expertises (recherche et développement, marketing, commercial, production…) et des ressources humaines (management des compétences), afin d’introduire efficacement sur le marché de nouveaux produits, services ou de nouveaux procédés. L’innovation est donc au cœur des processus de création de richesse des entreprises.

Selon la Commission Européenne, les entreprises ayant innové sur les 3 dernières années ont eu une croissance de 10% en moyenne de leur chiffre d’affaires contre une baisse de 3% pour celles qui n'ont pas innové.

Quels sont les enjeux de l’innovation ? Voici quelques éclairages.

A l’image d’une entreprise d’exploitation pétrolière, une société doit à la fois exploiter son gisement, pour créer de la richesse, mais également en explorer de nouveaux, pour assurer son avenir, avec tous les risques que cela comprend.

L’innovation va permettre de transformer, de faire évoluer l’entreprise pour qu’elle absorbe les révolutions en cours. Cependant, l’innovation s'incarne aussi dans le quotidien, pour le plus grand nombre. La technologie, est souvent au cœur de l’innovation, mais prendre en compte les utilisateurs, les nouveaux usages, c’est aussi innover. 

La capacité à maîtriser l’innovation, l’organiser et la gérer dans l’entreprise permet de générer de la croissance, de rendre l’entreprise plus compétitive. C’est un outil au service de la stratégie, préservant et consolidant l’avantage concurrentiel. Innover c’est aussi sortir de sa routine et de sa zone de confort, acquérir de nouvelles compétences et parfois partager sa passion. 

L’innovation devra s’accompagner de solutions de financement, mais sa rentabilité est prouvée. Le retour sur investissement est souvent mesurable : préférence du consommateur, ouverture d’un nouveau marché, production plus rentable… autant d’éléments qui jouent sur le chiffre d’affaires.  

Innover c’est donc garder le contrôle, survivre, créer de la valeur, conquérir de nouveaux marchés, améliorer son offre, anticiper, distancer la concurrence, gérer le changement, mobiliser ses salariés. 

Le 27 juin boostez votre capacité d’innover, participez à la Journée de l’Innovation.

 

Financement de l’innovation : quelles options s’offrent à vous ?

Facteur de compétitivité et de création de valeur, l’innovation est un axe stratégique pour les entreprises. Quels dispositifs existent aujourd’hui pour accompagner les entreprises ?

Les entreprises peuvent tout d’abord financer leurs investissements d’innovation en fonds propres. Elles peuvent aussi faire appel aux financements participatifs. Bien que les montants restent marginaux, ils sont toutefois en croissance. Ce mode de financement alternatif a deux particularités. Premièrement, les projets financés font appel à des particuliers, qui contribuent grâce à leur épargne. Deuxièmement, l’accès se fait exclusivement à partir d’une plateforme en ligne.

Les entreprises peuvent aussi, et ce sont les financeurs principaux, faire appel aux différents dispositifs mis en place par l’Etat et les régions. 

La banque publique d'investissement, Bpifrance, est devenue l'acteur central du financement de l'innovation pour les PME, qu'il s'agisse d'un nouveau produit, procédé, service ou mode de commercialisation. Les services proposés passent par des aides directes à l'innovation, des financements bancaires ou encore une orientation personnalisée.

Au niveau national, le Crédit d'impôt Recherche (CIR) est une aide fiscale destinée à encourager les efforts des entreprises en matière de R&D. Il s'agit d'une réduction d'impôt calculée en fonction des dépenses de R&D de l'entreprise. Si le montant du CIR est supérieur à l'impôt dû par l'entreprise, celle-ci peut mobiliser sa créance sur l'État. 

Le Crédit d'impôt Innovation (CII) est un dispositif instauré par la loi de finances 2013 qui complète le crédit d'impôt recherche (CIR) avec l'objectif de soutenir les PME qui engagent des dépenses spécifiques pour innover. Les dépenses concernées par le CII sont la conception de prototypes de nouveaux produits ou d'installations pilote de nouveaux produits. 

Le statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI) permet de bénéficier d'une réduction de fiscalité et des charges sociales relatives aux emplois d'ingénieurs et de chercheurs. 

Les Conseillers Innovation des Chambres de Commerce et d’Industrie peuvent vous accompagner. Ils sensibilisent les PME aux enjeux de l'innovation, les informent sur les aides, les dispositifs et les réseaux d'appui. Ils identifient les projets innovants et recherchent des partenaires. Avec une moyenne de 4.000 projets accompagnés par an, ils aident les PME à passer « de l'idée au marché ».

Pour découvrir tous les dispositifs d’aides à l’innovation, participez à la Journée de l’Innovation le 27 juin.